1/2 – XV de France vs. All Blacks: le match des médias sociaux en infographie

Accueil   /   Social

J-1 avant le match que tout le monde attend avec impatience: XV de France VS. All Blacks ! Pour ce quart de finale, le XV s’est offert son rival de toujours: les All Blacks, les rois du Haka. La finale 2011 étant encore dans l’esprit de nombreux supporters avec la défaite amère des Bleus, il est temps pour le XV de France de prendre sa revanche samedi. Pour David di Somma, journaliste néo-zélandais de TV3, c’est “un scénario de rêve”. Alors que rien n’est joué et que les paris vont bon train, Hootsuite s’est intéressé à une tout autre bataille entre les 2 rivaux de toujours: celle sur les médias sociaux ! Le tout résumé en une infographie mettant en scène cette bataille 3.0.

Les néo-zélandais ont commencé la compétition sociale avec une longueur d’avance grâce à une campagne de communication bien rodée et largement diffusée, la France n’est cependant pas à sous estimer. XV de France vs. All Blacks: le match des médias sociaux !

Social is the new (All) Black

Il faut bien l’avouer: avec ses 519K d’abonnés sur Twitter et ses plus de 3 millions de likes sur sa page Facebook, l’équipe des All Blacks part avec une longueur d’avance. Pour couronner le tout, elle a été désignéeMost Social Rugby Union par l’Adobe Digital Index (ADI) qui a établi son classement par le nombre d’abonnés, la présence sur les différents réseaux sociaux, les sentiments positifs et négatifs ainsi que le classement mondial.

Pour cette coupe du monde 2015, l’équipe néo-zelandaise a misé sur une campagne sociale appelée “We Belong” alliant la culture kiwi (non non, pas le fruit, cela aurait été sympa mais bien moins viral. On parle ici du peuple néo-zelandais) et l’art du design. Leur stratégie: toucher des supporters du monde entier aux cultures diverses avec leur hashtag officiel #TeamAllBlacks. Afin d’appartenir à cette #TeamAllBlacks, il suffit juste de s’inscrire sur le site officiel. En échange ils reçoivent prix et réductions. Et ca marche ! On compte en moyenne plus de 500 mentions du #TeamAllBlacks par jour depuis le début de la compétition.

En clair, les All Blacks c’est un phénomène de société et les chiffres Facebook parlent d’eux-même: on compte 3,2 millions d’abonnés à leur page Facebook pour une population de 4,2 millions d’habitants, soit presque autant d’abonnés que pour la page officielle de la Rugby World Cup (3,7 millions).

Leurs joueurs sont incontestablement des stars nationales. Parmi les plus populaires on retrouve Dan Carter (avec 458K d’abonnés) et Sonny Williams (469k d’abonnés). 6 joueurs ont notamment plus de 50K abonnés sur Twitter. En revanche ce ne sont pas les plus connectés comparés à leurs compères Frenchies. Parmi les 32 joueurs sélectionnés, seulement la moitié dispose d’un compte Twitter (contre 30 pour le XV).

Qu’en est-il du XV de France? La Fédération Française de Rugby s’est-elle elle aussi lancée dans le jeu impitoyable des médias sociaux au point de battre les All Blacks? Accrochez-vous, il risque d’y avoir tacles et plaquages !

Le XV de France ou la force tranquille

Qu’en est-il des 4 principaux médias sociaux sur lesquels jouent les 2 équipes? Avec ses 131k d’abonnés sur Twitter et ses 379k de “J’aime” sur sa page Facebook, la Fédération Française de Rugby avec son XV de France est loin derrière son rival néo-zélandais. Idem pour Google + et Instagram: les français ne font pas le poids face aux mastodontes du Haka. 4-0 pour les Blacks en ce qui concerne le nombre d’abonnés sur ces 4 réseaux sociaux donc. Mais attention: force est de constater que la FFR s’est emparé de davantage de réseaux sociaux que les All Blacks: elle est présente sur 8 médias sociaux contre 7 pour son adversaire. 1 point pour le XV !

Concernant la campagne sociale officielle appelée “Soutiens le XV”, la FFR a misé sur la cohésion et l’encouragement des Français pour son équipe et compte beaucoup sur son hashtag officiel: #soutienslexv. Et surprise: le hashtag récolte plus de 600 mentions par jour en moyenne, plus que son rival #TeamAllBlacks. La FFR en partenariat avec Hobbynote propose également aux supporters de mettre leurs comptes Facebook et Twitter aux couleurs du XV. Ils pourront changer leurs photos de couverture et de profil parmi une selection de visuels. Le but: montrer la ferveur de tout un pays sur les médias sociaux. Concernant les mentions de la semaine précédent le quart de final, le XV rattrape son retard grâce à ses 2 hashtag principaux – #xvdefrance (5,7K) et #soutienslexv (5,5K) – et son compte officiel de la FFR – @FFRugby (7,2K). Preuve que les supporters sont plus que prêts pour encourager leur équipe demain. Et 3 points de plus pour le XV: égalité donc !

Une chose est sûre: les joueurs du XV ne boudent pas les médias sociaux ! Comme nous l’avons vu, 30 des 32 joueurs sélectionnés possèdent un compte Twitter contre 16 pour les Blacks. Et 1 point de plus ! 5-4, le match est serré. En revanche 5 joueurs ont + de 50k d’abonnées, contre 6 pour les All Blacks, les plus populaires étant Thierry Dusautoir (148K abonnées), Mathieu Bastareaud (119K abonnés) et Wesley Fofana (106K abonnés). Le XV doit s’incliner: 1 point supplémentaire pour les All Blacks.

***

A l’issue de cette bataille sociale XV de France – All Blacks, le résultat est clair: ÉGALITE TOTALE ! Véritable institution nationale en Nouvelle-Zelande, les All Blacks dominent le terrain en termes d’abonnés. Il faut dire que le rugby et son équipe font la fierté d’un pays tout entier qui profite des médias sociaux pour le clamer haut et fort. La France quant à elle agit doucement mais sûrement. Certes, elle se prend des coups mais elle reste néanmoins un pilier en matière de réseaux sociaux ce qui lui évite la défaite.

Dans tous les cas rien n’est joué en ce qui concerne l’issue du match de samedi ! Les vieux démons de la défaite de 2011 viendront booster une équipe française plus motivée que jamais. Alors, qui gagnera cette deuxième bataille, la vraie de vraie, celle du haka, des drops et des plaquages? Rendez-vous samedi à 21h !

En attendant, nous vous proposons de découvrir notre infographie qui résume les différentes batailles qui se sont jouées sur le terrain des médias sociaux depuis ce début de Coupe du Monde entre le XV de France et les All Blacks.

XV de FRANCE Vs. ALL BLACKS (1)