Appel à l'action

Rédiger des appels à l’action efficaces sur les médias sociaux

Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez été invité à vous inscrire pour bénéficier d’un essai gratuit d’un mois ou pour télécharger un guide ? Cette invitation était un appel à l’action, ou CTA, très efficace.

Un appel à l’action pertinent peut faire des miracles dans l’univers du marketing : générer plus de trafic vers votre contenu et plus de ventes, et augmenter le nombre de leads ainsi que les taux de conversion.

#1 – Qu’est-ce qu’un appel à l’action ?

Un appel à l’action incite le lecteur à effectuer une action précise : s’abonner, télécharger un e-book, participer à un événement, cliquer pour obtenir plus d’informations, etc.

Où se trouvent les appels à l’action ? Le plus souvent, les appels à l’action se trouvent à la fin des billets de blog ou en bas des pages des sites Web. Ils peuvent également être répartis à divers endroits d’un site ou intégrés aux messages publiés sur les médias sociaux.

Le but est de proposer à votre lecteur une action concrète, le plus souvent sous la forme d’un bouton, d’un lien inséré dans le texte ou d’une image. Pour faire simple, un appel à l’action oriente l’utilisateur vers la prochaine étape et doit répondre à la question : « Et ensuite ? »

#2 – Pourquoi faut-il apprendre à rédiger des appels à l’action efficaces ?

La plus grande valeur ajoutée d’un appel à l’action pour une entreprise est de stimuler son activité. Dans le contexte numérique, plus d’activité signifie généralement plus de clics, plus de ventes et plus d’engagement. Les appels à l’action sont particulièrement utiles car il est possible de suivre leur efficacité : modifier quelques mots ou le placement de votre appel à l’action peut parfois avoir une incidence très importante sur vos statistiques.

Par exemple, lorsque SAP a changé la couleur de ses appels à l’action et opté pour l’orange, l’entreprise a enregistré une hausse de son taux de conversion de plus de 32,5 %. La possibilité de mesurer leur efficacité permet d’effectuer des tests et d’obtenir des informations sur votre audience et son comportement.

Même si vous ne cherchez pas à obtenir des données spécifiques, les appels à l’action peuvent vous aider à atteindre un objectif en invitant simplement le lecteur à effectuer l’action correspondante. Le fait de soumettre à vos visiteurs des demandes régulières (partager, répondre, retweeter, vous contacter) donne du sens à votre contenu.

Ainsi, vos lecteurs ne restent pas sur leur fin après avoir lu votre dernier article : ils ont la possibilité d’effectuer une action et de s’impliquer davantage avec votre marque.

Nous avons passé en revue les études disponibles et interrogé Ric Mazereeuw, spécialiste des appels à l’action et rédacteur en chef chez Hootsuite, pour définir les bonnes pratiques en matière de rédaction d’un appel à l’action efficace pour les médias sociaux.

#3- 13 conseils pour rédiger des appels à l’action efficaces sur les médias sociaux

Si la notion d’appel à l’action remonte aux débuts du marketing print, les médias sociaux sont beaucoup plus récents. Pourtant, les deux vont aujourd’hui de pair. La dimension « sociale » est inhérente aux appels à l’action dans la mesure où ils incitent un public à effectuer une action en s’adressant directement à lui afin d’obtenir une réponse.

Quelle que soit la plateforme, vous avez sûrement déjà vu une marque ou une personne vous demander de partager, répondre, retweeter, vous contacter, etc. Malgré leur simplicité, ces appels à l’action sont très révélateurs du degré d’engagement de votre audience.

Sur Twitter, Salesforce a constaté que les marques qui invitaient leur audience à retweeter leur contenu (un appel à l’action simple sur ce média social) obtenaient de très nombreuses réponses. L’abréviation « RT » générerait ainsi 10 fois plus de retweets et l’emploi du terme « Retweetez », 23 fois plus.

Demander à vos abonnés de partager votre publication ou d’y répondre est un excellent moyen de connaître le nombre de personnes qui sont à l’écoute de votre marque, gardent un œil sur votre contenu et s’intéressent à vos messages. Dans le contexte de l’explosion des contenus numériques, si un client prend le temps de vous faire part de ses commentaires, vous pouvez être sûr qu’il est engagé.

1. Adaptez vos appels à l’action à chaque plateforme

Chaque plateforme diffère légèrement concernant les appels à l’action. Sur les Pages Facebook, où les publicités des entreprises sont très nombreuses, il existe des boutons d’appel à l’action cliquables et dotés d’un code de suivi. Instagram a opté pour ce fonctionnement et propose ses propres boutons d’appel à l’action à la fin des publications sponsorisées. Twitter a étudié les appels à l’action les plus efficaces utilisés sur sa plateforme et établi un classement de chaque appel à l’action accompagné de conseils professionnels.

2. Utilisez un langage concret

Le but des techniques d’appel à l’action est d’inciter votre lecteur à effectuer une action précise. L’utilisation de verbes tels que découvrir, rechercher ou explorer peut créer un certain suspense et inciter les visiteurs à réaliser l’action souhaitée.

3. Définissez une proposition de valeur claire

Pour qu’un lecteur effectue une action qui lui est demandée, celle-ci doit lui apporter une certaine valeur ajoutée. Dans la plupart des cas, nous effectuons diverses actions si nous sommes incités à le faire : décrivez les avantages pour le lecteur de façon claire et concise. Un appel à l’action efficace, assorti d’une proposition de valeur claire, répond à la question : « Quel est l’avantage pour moi ? »

4. Adoptez un ton cohérent

Le ton de votre message doit être similaire à celui qui caractérise le reste de votre contenu. Il détermine la perception de votre marque et renforce le sens de votre appel à l’action pour ses lecteurs, ce qui les rend plus enclins à effectuer l’action désirée.

5. Oubliez le jargon

La clarté est une composante essentielle de votre message. Évitez le jargon et utilisez l’humour avec précaution, car cela peut nuire à la clarté de votre appel à l’action.

6. Introduisez votre appel à l’action

Rédigez du texte supplémentaire pour introduire votre appel à l’action : vous pourrez ainsi apporter du contexte et décrire précisément ce que vous attendez de votre lecteur ainsi que ce qu’il recevra en contrepartie. Ne perdez pas de vue votre principal facteur clé de succès : la clarté.

7. Faites appel aux émotions

Le syndrome FOMO (« the fear of missing out », i.e. la peur de rater quelque chose) peut influencer considérablement les comportements. Pour exploiter ce levier dans vos appels à l’action, ces derniers doivent inclure les notions d’exclusivité ou d’immédiateté, ou encore mentionner une date limite imminente. Par exemple, « Appelez-nous maintenant » est beaucoup plus percutant que « Appelez quand vous le souhaitez ».

8. Facilitez la tâche de votre lecteur

Des études montrent que la capacité de concentration des humains est proche de celle d’un poisson rouge ; il est donc crucial de rédiger un appel à l’action qui attire l’attention tout en paraissant simple.

Commencez par vous demander quelle formulation semble la plus simple : entre « Remplissez ce formulaire » et « Inscrivez-vous aujourd’hui », quelle tournure demande le plus d’efforts ? Il n’y a pas de bonne réponse, mais vous devez faire en sorte que vos lecteurs trouvent votre proposition simple.

9. Faites correspondre le texte de votre appel à l’action avec celui de la page de renvoi

Lorsqu’un lecteur clique sur un appel à l’action, ce dernier le redirige généralement vers une page de renvoi. La page de renvoi doit être une étape claire du parcours de votre visiteur. Ainsi, en lisant votre appel à l’action, votre audience doit avoir une idée précise de l’étape suivante. Sinon, l’expérience peut être déstabilisante. Si le texte de votre page de renvoi n’est pas cohérent ou pertinent, votre lecteur peut remettre en question la fiabilité de votre marque.

10. Faites en sorte que vos abonnés puissent vous contacter facilement

Des phrases telles que « Contactez-nous » montrent aux visiteurs que vous êtes prêt à communiquer avec eux. La transparence et la communication sont des arguments commerciaux très importants que les marques négligent souvent. Favoriser un dialogue ouvert sur les réseaux sociaux peut humaniser votre marque et permettre à votre audience de se sentir plus à l’aise pour vous répondre et interagir avec vous.

11. Testez plusieurs appels à l’action

Souvenez-vous, l’efficacité des appels à l’action est mesurable. Si votre contenu génère à chaque fois plus de mille impressions, nous vous recommandons de recourir à l’A/B testing pour identifier l’appel à l’action qui répond le mieux à vos objectifs marketing. Modifiez, déplacez et peaufinez vos appels à l’action : c’est un processus continu.

12. Parlez haut et fort

Votre appel à l’action doit ressortir grâce à sa clarté et à sa présentation visuelle. Votre appel à l’action figurera sur un site rempli de textes, d’images et d’autres médias qui ont pour seul objectif d’attirer l’attention, n’ayez pas peur de vous faire entendre. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des appels à l’action se présentent sous la forme d’un lien, d’un bouton ou d’une image cliquable, voire d’une fenêtre pop-up.

13. Utilisez « vous » et « votre »

Vous demandez à vos visiteurs de vous faire confiance et d’accéder à votre demande : montrez-leur que vous vous souciez d’eux. Le vouvoiement personnalise votre appel à l’action et l’interaction entre vous et votre lecteur, en créant une « conversation » avec votre lecteur. Vous pourrez par exemple vous adresser à votre lecteur en écrivant : « Augmentez vos bénéfices dès aujourd’hui ».

#4- Un exemple d’appel à l’action efficace : Amazon Premium

En plus du bouton qui vous invite à essayer Premium en haut à gauche du site d’Amazon, la page Amazon Premium est un concentré d’appels à l’action pertinents et efficaces.

Appels à l'action

Par rapport aux critères énoncés précédemment, les textes d’Amazon se caractérisent comme suit :

  • Une valeur ajoutée clairement définie—Les bénéfices liés à l’essai du service sont clairement affichés avec la phrase « Livraison en 1 jour ouvré gratuite et illimitée ».
  • Mise en avant—Le bouton jaune « Commencez votre essai gratuit de 30 jours » ressort particulièrement bien sur le fond bleu et est visuellement attractif.
  • FOMO (la peur de rater quelque chose)—L’entreprise met en avant les bénéfices liés à « l’accès exclusif » en souscrivant à un service exclusivement dédié à ses adhérents.
  • Confiance—S’agissant des abonnements, de nombreuses personnes craignent d’être « piégées » après s’être abonnées (qu’en est-il en cas de non-satisfaction ? peut-on résilier ?). Amazon Premium rassure ses clients potentiels en quelques mots : « Vous pouvez annuler votre inscription à tout moment ».

#5- Et ensuite ?

Un appel à l’action bien conçu peut inciter les visiteurs à acheter votre produit en plus de consommer votre contenu. C’est un grand pas en matière d’efficacité de vos contenus.

Mais pas d’inquiétude : grâce à cet article, vous avez toutes les cartes en main. N’oubliez pas la règle d’or : un appel à l’action efficace répond simultanément aux deux questions « Et ensuite ? » et « Pourquoi devrais-je faire ce qu’on me demande ? »

Pour connaître d’autres astuces qui vous aideront à rédiger des contenus vendeurs pour accompagner vos appels à l’action, consultez le blog de Hootsuite. Vous y trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir sur les médias sociaux.

Avez-vous vu ce que je viens de faire ?

Quel que soit l’objectif de vos publications sur les médias sociaux, Hootsuite peut vous aider. Programmez et diffusez vos appels à l’action sur l’ensemble de vos réseaux, en toute simplicité. Essayez notre service gratuitement dès aujourd’hui.

En savoir plus