Avez-vous suivi notre webinar consacré aux tendances des médias sociaux en 2020? Si non, cet article devrait vous intéresser car il résume les éléments et interventions clés (vous pouvez toujours le voir en replay ici). Si oui, restez quand même avec nous, vous devriez également profiter de ce résumé d’avis d’experts. 

Comme chaque année, nous vous avons présenté les principales tendances des médias sociaux, identifiées à la suite d’une étude internationale menée auprès de 3100 spécialistes du marketing. Si vous ne les avez pas encore découvertes, vous pouvez toujours le faire ici

Ce webinar édition 2020 nous a été présenté par Yann Dirheimer, directeur marketing chez Hootsuite. Il a été rejoint par deux grands experts des médias sociaux en France afin de commenter et discuter de l’impact de ces différentes tendances pour les entreprises en 2020.

Qui sont-ils?

  • Isabelle Mathieu: Forte d’une expertise de 10 ans, Isabelle fait partie du top 10 des premiers professionnels à avoir traité intensivement des médias sociaux en France. Elle édite le blog Emarketinglicious.fr, consacré aux réseaux sociaux et a été élue dans le top 10 des influenceurs européens par Salesforce.
     
  • Patrice Hillaire: Depuis 25 ans, Patrice est considéré comme un véritable acteur du changement dans les entreprises avec un fort impact technologique. Il exerce aujourd’hui en tant que directeur des médias sociaux au sein du groupe La Poste.

Présentations faites, passons maintenant aux avis de nos deux experts sur les 4 grandes tendances présentées lors de ce webinar.

Tendance 1 : Les marques établissent un équilibre entre l’engagement public et privé

« L’avenir est privé », a déclaré Mark Zuckerberg. La montée en puissance de la sphère privée sur les réseaux sociaux amène les marques à rechercher un équilibre entre notoriété sur les canaux publics et engagement significatif sur le privée.

L’avis d’expert d’Isabelle Mathieu

“Le fil d’actualité à perdu de sa prédominance au profit des groupes et des contenus éphémères”

Isabelle Mathieu nous explique qu’il existe deux usages complémentaires sur lesquels les marques doivent être présentent:

  • Premièrement, la messagerie. Très souvent, c’est l’utilisateur qui entre en contact avec l’entreprise. Cette fonctionnalité permet de créer un lien de proximité important avec le consommateur. Cependant, très peu de sites Web ont installé l’extension Messenger.
  • Ensuite, le chat bot. Il est principalement utilisé pour le service client et le social commerce. Parmi les utilisateurs de chat bot, on retrouve par exemple Oui.SNCF le bot Messenger de la SNCF, ou encore Louis, le bot Air France.

Les applications de messagerie et les chat bots permettent de toucher en particulier les générations Y et Z. Les taux d’ouverture et les taux de clic surperforment ceux de l’e-mail”

L’avis d’expert de Patrice Hillaire

Selon Patrice Hillaire, il est avant tout primordial de savoir “où les clients nous attendent”.

Une fois cet élément identifié, il faut apporter des réponses précises et rapidement, en mettant derrière assez de personnes pour répondre à la demande.

Le plus important selon lui est d’être présent, mais surtout de pouvoir répondre aux demandes.

Tendance 2 : Les employeurs occupent une place centrale dans un monde divisé

Si la confiance envers les institutions traditionnelles est en chute libre, c’est au travail qu’elle accroît :  75 % des individus déclarent faire confiance à leur employeur pour déterminer ce qui est juste. Un chiffre impressionnant qui représente plus que la confiance accordée au gouvernement, aux médias ou à l’entreprise en général!

L’avis d’expert d’Isabelle Mathieu 

Selon Isabelle Mathieu “être collaborateur dans une grande entreprise n’est plus aussi attrayant qu’auparavant”. Après 20 ans de médias sociaux, l’enjeu n’est plus d’avoir un social CEO, mais de travailler sur l’entreprise en elle même afin de pouvoir répondre à des problèmes sociaux, sociétaux et environnementaux. Isabelle insiste cependant sur l’importance de la sincérité de la démarche : il ne doit pas y avoir de décalage entre ce qui est annoncé et ce qui va être fait.

“Plus un collaborateur est fier d’appartenir à son entreprise car elle met ces choses en place, plus il est facile de lancer un programme d’employee advocacy” 

Pour qu’un programme d’employee advocacy soit réussi, il est essentiel de faire comprendre aux employés ce qu’ils y gagnent. Cela peut se traduire par un développement de la marque personnel, un développement du réseau ou encore une mise en avant des collaborateurs par les comptes de l’entreprise… L’employee advocacy est un “win-win” et il est important que le collaborateur le comprenne, nous signale Isabelle.

L’avis d’expert de Patrice Hillaire

“Il y a une véritable tendance à intégrer les salariés comme des relais de communication, ce qui représente ce que nous ne souhaitons surtout pas faire au sein du groupe La Poste.” 

Patrice évoque l’importance de donner les clés aux collaborateurs sur la compréhension du fonctionnement du social media, ainsi que de donner à chacun cette compréhension de l’impact de sa prise de parole. 

“Si je partage, je m’approprie le message” la liberté de la prise de parole est un élément clé de du succès de ce type de programme, tout comme le fait que l’ensemble du management doit être intégré.

Tendance 3 : TikTok bouleverse les codes

TikTok est l’application qui a été la plus installée au premier trimestre 2019, une croissance rapide avec près de 800 millions d’utilisateurs par mois. Mais cette tendance va-t-elle durer? Bien que l’avenir de cette plateforme soit incertain, l’ignorer serait une erreur. 

L’avis d’expert d’Isabelle Mathieu 

“Pourquoi ça marche ? C’est du divertissement, de la spontanéité, de la créativité, de l’humour. Un contenu beaucoup moins travaillé qu’Instagram”

La possibilité de téléchargements des vidéos et de repartage sur les autres réseaux sociaux entretien la popularité de Tik Tok. Selon Isabelle, l’intérêt pour cette plateforme ne va pas faiblir puisque c’est un concept à part : TikTok allie le format de la micro-vidéo, les hits musicaux les plus écoutés, une caméra créative et les défis.

Pour autant, Isabelle ne conseille pas forcément de l’investir (sauf à des fins de veille créative). Les entreprises doivent prioritairement investir les plateformes où leurs audiences se trouvent, et ce n’est pas forcément TikTok aujourd’hui, plateforme très ciblée sur la génération Z et qui compte seulement entre 4 à 6 millions utilisateurs en France.

L’avis d’expert de Patrice Hillaire

“Nous suivons les tendances, et quand nous nous engageons sur un réseau nous y sommes sur la durée.”

Patrice indique que le Groupe La Poste est attentif à TikTok, à tout ce qui est émergent en général.

 “Si j’avais écouté toutes les sirènes depuis des années, je devrais avoir entre 25 et 30 réseaux sociaux à gérer. Nous sommes plutôt en écoute.”

Tendance 4 : Social ROI – Convergence du Social et du Performance Marketing

Bien que le reach naturel sur les médias sociaux diminue, les marketeurs en charge du social ont accès à plus de données que jamais. Pourtant, mesurer le retour sur investissement reste un défi majeur.

L’avis d’expert d’Isabelle Mathieu 

“Nous manquons de formation en entreprise afin de savoir comment mesurer le ROI Social Media”

Voici un schéma reprenant les éléments préalables au calcul du Social ROI, indispensables selon Isabelle :

“Tant que ce travail n’est pas fait, on ne peut pas calculer le ROI. Le problème, c’est que les équipes n’ont pas suffisamment de compétences sur ce sujet.”

L’avis d’expert de Patrice Hillaire

Avant de commencer une opération, il est nécessaire de se fixer des objectifs. En fonction des objectifs sélectionnés, le groupe La Poste met en place des KPI. 

“La difficulté sur le social media est d’établir une comparaison année après année, étant donnée que les plateformes elles-même évoluent.”

5ème tendance ou enjeu particulier pour 2020?

L’avis d’expert d’Isabelle Mathieu 

La peur face à Facebook : beaucoup pensent que Facebook est en déclin, mais “la plateforme est très solide” nous indique Isabelle.

L’utilisation a grandi au fil du temps. Aujourd’hui, les usages sont différents notamment avec dating, jobs, ou encore marketplace. Il y a beaucoup plus de possibilités sur Facebook qu’auparavant. Isabelle Mathieu suggère que la priorité pour les entreprises sur Facebook en 2020 est : messenger, la vidéo, les stories et les groupes.

L’avis d’expert de Patrice Hillaire

Patrice Hillaire lui, nous parle d’ ”une tendance difficile” : cette capacité qu’ont les internautes à faire des vidéos fakes. “On sait qu’à un moment donnée, cela pourrait atteindre l’entreprise et cela aura forcément un impact pour nos marques.”

Si vous souhaitez voir (ou revoir) ce webinar, c’est ici.
Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles Tendances Social Media !