L’algorithme Facebook. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, une chose est certaine : il faut le comprendre pour réussir son marketing sur le plus grand réseau social au monde.

En moyenne, une Page Facebook organique génère un taux d’engagement de seulement 0,07 %. Pour améliorer ce score, vous devez comprendre comment fonctionne l’algorithme et lui montrer que votre contenu est précieux, authentique et digne d’apparaître dans le Fil de vos abonnés.

Bonus : Téléchargez gratuitement notre guide pour transformer votre trafic sur Facebook en ventes à travers 4 étapes faciles à suivre

L’algorithme Facebook, c’est quoi ?

Dès qu’un utilisateur consulte son Fil Facebook, l’algorithme décide quelles publications s’y affichent, et dans quel ordre.

En vérité, l’algorithme de Facebook évalue chaque publication et les organise ensuite en ordre décroissant (non chronologique) d’intérêt pour chaque utilisateur. Ce processus est exécuté chaque fois qu’un des 2,9 milliards d’utilisateurs du réseau actualise son Fil.

Nous ne savons pas exactement la façon dont l’algorithme de Facebook choisit les publications à afficher (ou à ne pas afficher), mais nous savons que, comme tous les algorithmes de recommandation sur les médias sociaux, l’un de ses objectifs est de pousser les utilisateurs à rester sur la plateforme pour qu’ils voient plus de publicités.

En fait, Facebook a même été violemment critiqué en 2021, car son algorithme donnait la priorité à des contenus controversés, contenus qui génèrent souvent un engagement maximal et peuvent même déclencher une « utilisation compulsive » de la plateforme.

En 2018 déjà, des voix s’étaient élevées, craignant que l’algorithme favorise l’outrance, la division et la polarisation politique, tout en promouvant de fausses informations et des contenus limites.

De son côté, Facebook explique que son algorithme a pour but d’aider les utilisateurs à « découvrir de nouveaux contenus et s’impliquer dans les actualités qui les intéressent le plus », tout en « éloignant le spam et les contenus trompeurs ». Comme nous allons le voir, les récentes modifications de l’algorithme Facebook visaient en effet à répondre aux inquiétudes concernant la qualité des contenus et la confidentialité.

Brève chronologie de l’algorithme Facebook

L’algorithme Facebook mute en permanence. En effet, Meta dispose d’une équipe entière travaillant sur l’intelligence artificielle et le machine learning. L’une de ses missions ? Améliorer les algorithmes qui permettent aux utilisateurs de Facebook de visualiser les contenus les plus intéressants pour eux.

Avec le temps, le réseau a fait évoluer la liste des signaux utilisés pour classer les contenus : certains ont été ajoutés, d’autres ont été supprimés et d’autres encore ont vu leur poids changer. Ces modifications traduisent un seul fait : Facebook cherche à montrer à ses utilisateurs ce qu’il pense qu’ils veulent voir.

Voici un récapitulatif des jalons et évolutions les plus notables de l’algorithme Facebook.

  • 2009 : mise en place du premier algorithme visant à faire apparaître les publications avec le plus de mentions J’aime en tête du fil d’actualité.
  • 2015 : Facebook commence à moins bien classer les Pages publiant trop de contenus promotionnels. Le réseau déploie la fonctionnalité « Voir en premier » permettant aux utilisateurs d’indiquer qu’ils aimeraient que les publications d’une Page donnée s’affichent en priorité sur leur fil d’actualité.
  • 2016 : Facebook ajoute le signal de classement « temps passé sur la publication » pour mesurer la valeur des publications en fonction du temps que leur consacrent les utilisateurs, même s’ils ne les partagent pas ou ne cliquent pas sur « J’aime ».
  • 2017 : Facebook commence à accorder plus de poids aux réactions (J’adore ou Grrr) qu’aux mentions J’aime. Un autre signal de classement est ajouté pour les vidéos : le taux de complétion. Les vidéos que les internautes regardent jusqu’au bout sont montrées à davantage d’utilisateurs.
  • 2018 : le nouvel algorithme de Facebook donne la priorité « aux publications qui déclenchent des conversations et interactions intéressantes ». Les publications des amis, de la famille et des groupes Facebook sont prioritaires sur le contenu organique des Pages. Les marques ont désormais besoin de générer bien plus d’interactions pour envoyer un signal positif à l’algorithme.
  • 2019 : Facebook donne la priorité aux vidéos originales et de grande qualité qui intéressent leurs spectateurs plus d’une minute. Cette priorité est encore renforcée pour les vidéos bénéficiant d’une attention de plus de 3 minutes. Facebook commence également à mettre en avant le contenu de vos « amis proches », à savoir les personnes avec lesquelles vous interagissez le plus. L’outil « Pourquoi est-ce que je vois cette publication ? » est déployé.
  • 2020 : Facebook révèle quelques informations sur son algorithme pour aider les utilisateurs à comprendre comment les contenus sont diffusés et les aider à garder la main sur leurs données pour mieux informer l’algorithme. Celui-ci commence à évaluer la crédibilité et la qualité des articles d’actualité pour mettre en avant ceux qui sont étayés par des faits plutôt que la désinformation.
  • 2021 :Facebook révèle de nouvelles informations sur son algorithme et donne aux utilisateurs un meilleur accès à leurs données. Voici son explication de l’algorithme en 2021.

Fonctionnement de l’algorithme de Facebook en 2022

Quelle est la situation en 2022 ? Tout d’abord, le « fil d’actualité » a disparu ! Les contenus affichés lorsque vous faites défiler Facebook sont désormais regroupés dans le « Fil ».

Facebook affirme que « le fil d’actualité vous montre des actualités pertinentes et instructives ». Depuis 2022, l’algorithme de Facebook identifie ces actualités sur la base de trois signaux principaux :

  1. Auteur de la publication : vous avez plus de chances de voir du contenu issu de sources avec lesquelles vous avez interagi, notamment des amis et des entreprises.
  2. Type de contenu : si vous interagissez plus volontiers avec des vidéos, vous verrez davantage de vidéos. Si au contraire vous êtes davantage photos, c’est ce média que vous verrez le plus fréquemment.
  3. Interactions avec la publication : le Fil donne la priorité aux contenus générant le plus d’interactions, en particulier si ces interactions proviennent de personnes avec lesquelles vous échangez souvent.

Ces différents signaux sont évalués pour chaque publication afin de déterminer à quelle position l’afficher sur le Fil.

Facebook permet également à ses utilisateurs d’entraîner l’algorithme et de personnaliser leur Fil :

  • Favoris : les utilisateurs peuvent sélectionner jusqu’à 30 personnes et Pages et les ajouter à leurs favoris (anciennement « Voir en premier »). Les publications issues de ces comptes seront mieux classées sur le Fil. Pour accéder aux favoris, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit de Facebook, puis sur Paramètres et confidentialité > Préférences du Fil.
  • Options dans le Fil : cliquez sur n’importe quelle publication pour afficher l’option Je ne veux pas voir ça. Choisissez ensuite Masquer la publication pour indiquer à Facebook que vous voulez voir moins de publications de ce type sur votre Fil. En ce qui concerne les publicités, il existe une option équivalente nommée Masquer la publicité. Facebook vous fournira alors diverses options vous permettant de préciser la raison pour laquelle vous souhaitez masquer la publicité. Le réseau comprendra ainsi mieux quels types d’annonceurs vous intéressent et lesquels vous préférez éviter.

Enfin, la plateforme supprimera tout le contenu ne respectant pas les Standards de la communauté Facebook. Elle peut également « supprimer certains types de contenu sensible ou en restreindre les audiences », par exemple « les publications contenant de la nudité, des discours haineux, de la violence et du contenu explicite ».

Huit conseils pour tirer parti de l’algorithme Facebook

1. Déterminez ce que votre public veut voir

Facebook précise qu’il donne la priorité au contenu « pertinent et instructif ». Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

  • Actualités intéressantes : actualités dont l’utilisateur souhaitera discuter avec ses amis et les membres de sa famille, ainsi que le temps qu’il passe à les lire (sur la base de son comportement passé).
  • Actualités instructives : il s’agit du contenu jugé « inédit, intéressant et informatif », ce qui dépend bien entendu des utilisateurs.

Pour comprendre ce qui est à la fois pertinent et instructif pour votre public, vous devez d’abord comprendre ses centres d’intérêt et comportements, et donc l’étudier. Nous vous proposons un modèle gratuit pour vous aider à vous lancer.

2. Créez du contenu exact et authentique

Facebook affirme que « la communauté Facebook apprécie les contenus exacts et authentiques ». Le réseau précise également que les publications considérées comme authentiques par ses utilisateurs seront mieux classées dans le Fil. En parallèle, il cherche à réduire le classement des publications « jugées mensongères, sensationnalistes et indésirables ».

Voici deux petits conseils pour faire comprendre à l’algorithme que votre contenu est exact et authentique :

  • Écrivez des titres clairs : veillez à ce que votre titre décrive le contenu de votre publication. Vous pouvez tout à fait vous montrer créatif, mais évitez les titres exagérés et trompeurs.
  • Soyez honnête : la vérité avant tout. Évitez le sensationnalisme, l’exagération et les mensonges. En usant de stratagèmes de ce type pour doper les engagements, vous risquez de vous faire repérer (en mal) par l’algorithme.

À l’inverse, voici quelques erreurs à éviter :

3. N’essayez pas de manipuler l’algorithme

Vous pensiez que tout l’objet de notre article était justement de manipuler l’algorithme ? Absolument pas. Nous cherchons à vous expliquer comment fonctionne l’algorithme pour vous aider à comprendre quels contenus Facebook juge intéressants pour ses utilisateurs.

Il vous revient ensuite de déterminer comment ces grands principes s’appliquent à votre public. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à créer des contenus qui fonctionnent, ce qui enverra des signaux positifs à l’algorithme.

Bonus : Téléchargez gratuitement notre guide pour transformer votre trafic sur Facebook en ventes à travers 4 étapes faciles à suivre

Téléchargez notre guide maintenant !

Essayer de manipuler l’algorithme à l’aide de ces signaux de classement pour gagner une visibilité indue serait une grossière erreur. Vous pourriez par exemple payer des interactions ou des commentaires, ou mettre en œuvre d’autres stratégies interlopes pour optimiser votre portée. Facebook considérera qu’il s’agit de spam. Ne vous engagez surtout pas sur cette voie.

Notre message est en vérité très simple : adaptez-vous à l’algorithme, sans essayer de le feinter.

4. Interagissez avec votre public

L’algorithme donne la priorité aux publications des Pages avec lesquelles l’utilisateur a déjà interagi. Conséquence directe : vous devez répondre à un maximum de personnes.

Si un internaute prend la peine de commenter votre publication, saisissez cette opportunité. Montrez-lui que vous avez lu son commentaire en lui répondant : cette personne sera plus susceptible de continuer à commenter vos publications à l’avenir. Bien entendu, toutes ces actions sont perçues très positivement par l’algorithme. Si vous ignorez votre public, il cessera d’interagir avec vous.

Conseil de pro : que vous soyez solopreneur ou soutenu par toute une équipe de community managers, Hootsuite Inbox vous permet de gérer facilement ces conversations à grande échelle.

5. Créez un esprit de communauté au sein de votre public

Souvenez-vous, nous avons vu que l’algorithme mettait en avant le contenu que les internautes voulaient partager et évoquer avec leurs amis. Eh bien, pour lui envoyer ce signal, il suffit justement d’encourager votre public à le faire.

Ce conseil nous vient directement de Facebook. Si une publication déclenche beaucoup de discussions entre les amis d’un utilisateur, l’algorithme peut lui remontrer cette publication, même s’il l’a déjà vue.

Pour que votre public partage votre contenu et en discute, consultez nos astuces visant à booster l’engagement sur Facebook.

6. Misez sur les stories et surtout les reels

Les reels et les stories échappent à l’algorithme du Fil principal. Ils apparaissent dans des onglets en haut du Fil, au-dessus de tous les autres contenus, et vous permettent donc de contourner l’algorithme.

Reels Facebook dans le Fil
Source : Facebook

Source: Facebook

En février 2022, Facebook a ouvert les reels au monde entier et non plus aux seuls États-Unis. Le réseau affirme que la moitié du temps passé sur Facebook et Instagram est consacré au visionnage de vidéos et que les « reels sont le format qui connaît de loin la croissance la plus rapide ».

Ils sont conçus pour favoriser la découverte. A contrario, le Fil présente majoritairement du contenu pertinent provenant de personnes et de marques auxquelles vous êtes déjà connecté.

Si vous cherchez à attirer de nouveaux venus, ne négligez pas l’importance des reels.Facebook explique « faire en sorte que les reels deviennent pour les créateurs le meilleur moyen de se faire connaître. ». Les marques pourront également nouer de nouvelles relations à l’aide des reels si elles produisent du contenu de qualité.

En plus de l’onglet en haut du Fil, les reels peuvent être partagés dans des stories et regardés dans l’onglet Watch. Facebook commence également à ajouter au sein du Fil des suggestions de reels provenant de personnes que l’utilisateur ne suit pas encore.

7. N’oubliez pas les publications basiques

Mais, ne vient-on justement pas d’expliquer qu’il faut miser à fond sur la vidéo ? Eh bien, pas tout à fait. Pour essayer de doper vos statistiques d’engagement, vous pouvez être tenté de mettre en place des stratégies compliquées qui tirent parti de l’algorithme. Pourtant, une publication sans photo, vidéo ou lien a aussi son intérêt.

D’après la dernière étude menée par Hootsuite, une publication de ce type génère en moyenne le meilleur taux d’engagement (0,13 %). Ce taux est de 0,11 % pour les photos, de 0,08 % pour les vidéos et de 0,03 % pour les liens.

Chiffres de l'engagement sur Facebook
Source : Hootsuite, L’état du digital dans le monde en 2022

8. Élargissez votre portée grâce à vos plus fervents défenseurs

Vos employés ont plus de crédibilité et d’autorité auprès de l’algorithme Facebook que votre Page de marque, simplement parce qu’ils partagent le contenu avec leurs propres abonnés et leurs proches, qui leur font plus confiance.

Vous souhaitez évaluer l’impact potentiel de cette méthode ? Nous avons la solution : notre outil calcule la portée potentielle de vos employés lorsque vous les invitez à partager le contenu de votre marque sur leurs comptes de réseaux sociaux personnels. Hootsuite Amplify permet à vos employés de partager votre contenu en toute sécurité et d’augmenter ainsi la visibilité de vos messages.

Les affiliés peuvent également vous aider à élargir votre portée et la crédibilité de votre marque. Donnez-leur les ressources et la formation nécessaires pour parler de vous sur Facebook et étendre votre public cible en passant par leurs propres signaux d’algorithme.

Gérez votre présence sur Facebook et vos autres médias sociaux grâce à Hootsuite. Programmez des publications, partagez des vidéos, interagissez avec votre public et évaluez votre réussite à partir d’un tableau de bord unique. Essayez notre solution gratuitement dès aujourd’hui.

Lancez-vous

Gérez facilement votre page Facebook (+ d’autres comptes de médias sociaux) et gagnez du temps avec Hootsuite. Planifiez, engagez, analysez, réalisez.

Essayez notre plateforme gratuitement