Comment réutiliser du contenu pour booster votre Reach

Accueil   /   Social

Si vous êtes comme moi, vous devez passer des heures à produire du contenu.

Nous le savons bien, la clé du marketing de contenu réside dans la création de contenu pertinent et de haute qualité, une activité extrêmement chronophage.

Et si je vous disais qu’il était possible de multiplier le nombre de partages, le trafic et le nombre de leads généré par ce contenu pour lequel vous avez sué sang et eau, et ce sans efforts ?

Eh bien, sachez que c’est possible ! Il vous suffit de réutiliser votre contenu.

Jay Baer, fondateur de Convince and Convert, m’a ainsi expliqué son point de vue : « La clé de la réutilisation du contenu sur les médias sociaux ne réside pas dans son exécution à proprement parler, mais dans l’approche psychologique que vous adoptez. Un billet de blog n’est AU DÉBUT qu’un simple billet de blog. Les spécialistes du marketing les plus rusés réfléchissent à des concepts et des histoires et les considèrent comme tels. Ils savent que leurs contenus peuvent ensuite prendre n’importe quelle forme. Vous pouvez ainsi faire de ce billet une image GIF, un Periscope, un Tweet, une histoire Instagram, une infographie ou même un podcast. Créez votre contenu, puis réutilisez-le partout : c’est là qu’est le secret. »

repupose-content-content-repurposing-620x310

Avant d’évoquer la manière de procéder, commençons par répondre à la question la plus importante : Pourquoi ?

Avantages de la réutilisation de contenu

La réutilisation de vos billets de blog et de vos vidéos présente de nombreux avantages, notamment :

  • Augmentation de votre Reach. En créant du contenu sous différents formats, vous toucherez davantage de personnes. Plus les variations sont nombreuses, plus le public touché est important et plus les chances que votre contenu soit partagé augmentent. En transformant un billet de blog en vidéo Facebook, vous pourriez ainsi observer une augmentation de 62 % du nombre d’interactions (par rapport au partage d’une publication avec photo).
  • Amélioration de votre SEO. Les backlinks vers votre site Web et l’augmentation du trafic amélioreront votre optimisation sur les moteurs de recherche. De plus, la multiplication du contenu se traduit par une multiplication des opportunités de backlinks !
  • Renforcement du message. On dit que l’apprentissage repose sur la répétition. En proposant votre contenu sous différents formats, vous vous assurez que vos lecteurs en mémoriseront les points principaux.
  • Développement de votre légitimité dans le secteur. En voyant votre nom ou marque sur différents sites et en lien avec du contenu pertinent, les internautes vous percevront comme un leader d’opinion.

Tout cela est fort intéressant, mais comment déterminer quels contenus doivent être réutilisés ? Comment découper son temps ?

Types de contenus à réutiliser

Bien entendu, tous les contenus ne présentent pas le même intérêt.

Certains sont plus partagés, inspirés ou parlants que d’autres.

Voici les types de contenus que vous devez réutiliser :

Contenu indémodable

Le contenu indémodable est votre poule aux œufs d’or. Vous pouvez l’exploiter encore et encore et encore…

Les publications qui restent pertinentes malgré le passage du temps sont considérées comme du contenu indémodable. On regroupe souvent dans cette catégorie les publications abordant des points de base, ou contenant des explications et des guides.

Si vous disposez de telles publications dans votre arsenal, sachez que ce sont elles que vous devrez réutiliser en priorité.

strategie-reseaux-sociaux-google-search

Contenu populaire

Si l’un de vos billets de blog est devenu viral, n’hésitez pas à le réutiliser.

Mais à partir de quel moment une publication peut-elle être qualifiée de « virale » ?

repupose-content-high-social-shares-620x168

Vous seul pouvez répondre à cette question. Pour BuzzFeed, un contenu devient peut-être viral à partir de 20 000 partages, quand ce chiffre est de 10 pour un petit blog qui attire seulement 10 visiteurs uniques par jour.

Cherchez simplement les publications qui sortent du lot, qui ont généré beaucoup de trafic, de partages ou d’interactions par rapport à vos autres publications.

Si la version originale a intéressé vos abonnés, il y a des chances pour que sa reproduction dans un autre format les intéresse également.

Contenu pouvant être approfondi

Si vous ne disposez pas de contenu indémodable et que vos publications n’ont pas généré beaucoup de trafic jusqu’ici, vous vous demandez peut-être quel contenu vous allez bien pouvoir réutiliser.

Analysez l’ensemble de vos publications. Pouvez-vous les développer, y ajouter des ressources, des images ou des tableaux pertinents, ou même une section approfondissant certaines parties du sujet ?

Prenez cette publication, par exemple. Je pourrais en faire un e-book et y ajouter d’autres exemples de marques qui réutilisent leur contenu ou simplement développer chaque étape pour vous guider pas à pas. Je pourrais même créer une série de vidéos me mettant en scène lors de la réutilisation d’un contenu.

Tweets ou publications qui ont généré de nombreuses interactions

Consultez vos comptes sur les médias sociaux. Est-ce que l’une de vos publications a généré un nombre particulièrement important de partages ou de commentaires ?

Bingo ! Ne cherchez pas plus loin.

Prenez le tweet ci-dessus, par exemple. Il date d’avril 2016. À l’époque, 6 retweets et 6 mentions J’aime constituaient une très bonne performance pour moi. De tels chiffres montraient que le sujet suscitait un certain intérêt.

S’il vous semble familier… C’est bien parce qu’il l’est ! J’y évoquais le sujet que je développe dans cet article.

Cerise sur le gâteau, vous pouvez tout à fait entrer en contact avec les personnes qui ont interagi avec la publication d’origine une fois le nouveau contenu prêt. Elles le partageront certainement lui aussi.

Conseils des experts du secteur

J’ai demandé à Neil Patel, que Forbes classe parmi les 10 plus grands spécialistes du marketing sur Internet, quelques conseils sur le sujet. Voici ce qu’il m’a répondu : « Dans la mesure du possible, partagez votre contenu sur autant de réseaux sociaux que possible. Google ne pénalise pas les doublons, alors n’hésitez pas à exploiter tout le potentiel de votre contenu. »

Je me suis ensuite tourné vers Sam Hurley, premier spécialiste mondial du marketing digital d’après le classement établi par Webinale. Voici son meilleur conseil : « Vous ne devez jamais, au grand jamais, écrire un article et considérer que vous en avez terminé avec le sujet. Les heures consacrées à un contenu peuvent générer du ROI ad vitam æternam. Utilisez tous les formats multimédia disponibles dès que possible. »

Enfin, Sujan Patel, un spécialiste de la croissance et du marketing qui a travaillé pour des entreprises comme LinkedIn et Yahoo!, m’a confié l’astuce suivante : « J’adore réutiliser le contenu et exploiter tout le potentiel de mes activités de marketing de contenu. Les internautes apprennent et absorbent l’information différemment et sont chacun sensibles à différents formats et styles. N’hésitez donc pas à reproduire votre meilleur contenu dans ces formats. »

Tous les experts croient en l’efficacité de la réutilisation de contenu.

Maintenant que nous avons vu l’intérêt de la réutilisation du contenu, voyons comment procéder.

11 méthodes permettant de réutiliser du contenu sans effort

Bien, maintenant que vous avez trouvé quelques publications à réutiliser, quel format souhaitez-vous adopter ?

Podcasts ou blogs audio

Si vous disposez d’un micro correct, vous pouvez vous enregistrer en train de lire votre billet afin de créer un blog audio sur votre site Web. Il s’agit d’un moyen très efficace pour proposer aux visiteurs différents moyens de consulter vos contenus. Ce format est particulièrement intéressant pour les personnes en déplacement ou en pleine séance de sport.

repupose-content-podcast-620x349

Vous pouvez également utiliser votre billet comme une base pour enregistrer un podcast sur le même sujet, mais de manière plus informelle. Vous créerez ainsi du contenu unique qui incite vos visiteurs à vous lire et à vous écouter.

Vous pouvez utiliser un programme gratuit comme Audacity pour vous enregistrer et monter votre épisode. Une fois le fichier prêt, hébergez-le gratuitement sur SoundCloud. Vous pouvez également vous tourner vers la plateforme d’hébergement de podcasts créée par Pat Flynn, de Smart Passive Income : Smart Podcast Player. L’hébergement ne coûte que 8 $ par mois.

Infographies

Lorsqu’elles sont réalisées correctement, les infographies peuvent considérablement booster le trafic de votre site Web.

Par leur naturelle visuelle, elles tendent à être partagées (et consultées) plus souvent que les billets de blog. D’ailleurs, quel meilleur moyen d’expliquer l’efficacité d’une infographie qu’une autre infographie ?

repupose-content-importance-of-infographics-620x433

Lorsque vous êtes prêt à créer votre première infographie, utilisez un outil comme Venngage. Sa version gratuite propose plusieurs modèles, mais est relativement limitée.

À titre personnel, j’utilise Canva, un logiciel gratuit qui propose de nombreux modèles. Pour aller plus loin, vous pouvez opter pour sa version payante, qui fourmille d’options supplémentaires. Cet outil est diablement efficace.

Enfin, vous pouvez également confier cette tâche à un tiers en vous rendant sur une plateforme où des indépendants proposent leurs services, comme Fiverr ou UpWork.

Diaporamas

Les diaporamas constituent un moyen visuel très efficace pour diffuser une information et réutiliser du contenu. De nombreux diaporamas sont mis en ligne sur SlideShare, une plateforme détenue par LinkedIn.

En fait, SlideShare est l’un des 100 sites les plus visités dans le monde. Avec plus de 70 millions de visiteurs, il vous garantit une augmentation significative du trafic si votre diaporama est digne d’intérêt.

Par exemple, j’ai transformé mon e-book gratuit (The Building Blocks of Content Marketing) en diaporama SlideShare, qui contenait un lien vers mon site et m’a permis d’obtenir quelques abonnements supplémentaires.

Le diaporama SlideShare suivant indique comment exploiter efficacement ce format :

Vous pouvez utiliser PowerPoint, Apple Keynote ou Google Slides pour créer votre diaporama SlideShare. Personnellement, je préfère utiliser Canva.

Si vous êtes en manque d’inspiration, consultez cette liste des meilleurs diaporamas SlideShare relatifs aux médias sociaux publiés en 2015.

Conseil de pro : utilisez Pay With A Tweet et DropBox pour créer un bouton dans votre diaporama qui permette aux utilisateurs de télécharger vos diapositives en les partageant dans un tweet. Cette stratégie permet d’étendre encore votre portée digitale. J’en ai moi-même ajouté un sur la dernière diapositive de mon diaporama :

How to Repurpose Content for Maximum Social Reach | Hootsuite Blog

Vidéos

Si vous n’êtes pas timide et que vous disposez d’un micro correct, la vidéo constitue un bon moyen de réutiliser et d’améliorer votre contenu.

Vous aurez remarqué que j’insiste sur la qualité du microphone, car la qualité du son est plus importante que celle de la vidéo. Aujourd’hui, les appareils photo des smartphones sont suffisamment performants pour permettre la réalisation de belles vidéos, mais leurs micros laissent franchement à désirer.

L’article de Sujan Patel (et la vidéo associée), qui explique comment être invité à écrire pour des magazines comme Inc. et Entrepreneur, constitue un exemple parfait de réutilisation de contenu sous forme de vidéo visant à améliorer une publication.

Si vous avez besoin d’aide pour le tournage de la vidéo à proprement parler, sachez que Social Media Examiner propose un excellent guide à ce sujet.

Vidéographie

Si vous êtes timide ou pensez simplement qu’une présentation graphique de votre contenu serait plus adaptée, une vidéographie (ou infographie animée) constitue une autre option tout à fait valide.

On ne change pas une recette qui marche : voici donc une vidéographie expliquant les éléments nécessaires à la création d’une vidéographie.

Vous pouvez créer des vidéographies avec Adobe Illustrator et Adobe After Effects, deux logiciels disponibles en versions d’essai gratuites. Vous pouvez également opter pour un outil comme Biteable. Attention, la version gratuite de ce logiciel est extrêmement limitée.

Il est important de noter que la création de ce type de contenu peut demander beaucoup de temps et est difficile à maîtriser.

Si vous n’avez pas le temps ou la patience de vous lancer dans ce type d’entreprise, demandez à quelqu’un de le faire pour vous sur Fiverr ou UpWork pour une somme comprise entre 20 et 100 $.Webinaires

La devise de John Lee Dumas, l’homme à l’origine du podcast Entrepreneur on Fire, est la suivante :

« Les webinaires en direct génèrent des ventes ! »

Le fait est qu’il a tout à fait raison. Et pour organiser un webinaire, quoi de mieux que se baser sur un contenu existant et populaire ?

Cela vous simplifie la vie : vous n’avez pas besoin de consacrer autant de temps à la recherche et à la création du webinaire à proprement parler. De plus, le sujet a déjà été éprouvé.

Si vous pensez que la création d’un webinaire est la solution qui vous convient, Mary Jaksche a rédigé un guide exceptionnel et incroyablement détaillé sur l’organisation d’un premier webinaire sans outils coûteux. Vous le trouverez sur SmartBlogger.

Série d’e-mails

Le marketing par e-mail domine depuis longtemps les autres stratégies marketing en termes de ROI.

Regardez ce graphique issu du rapport 2015 d’Infusionsoft sur le marketing des petites entreprises et illustrant les stratégies commerciales et publicitaires les plus efficaces.

repupose-content-most-effective-marketing-strategies-620x451

L’e-mail arrive en deuxième position, derrière le bouche-à-oreille. (Le bouche-à-oreille arrive toujours en première position, car il se base sur la réputation plutôt que sur une stratégie de marketing par interruption.) Par ailleurs, les e-mails s’intégreront parfaitement à votre stratégie digitale.

Si vous ne travaillez pas déjà à la création d’une liste de diffusion… Qu’attendez-vous ? Créez un compte gratuit sur MailChimp dès maintenant (ou sur Aweber, Constant Contact, etc.).

Les séries d’e-mails constituent le moyen idéal pour réutiliser du contenu. Vous pouvez diviser en plusieurs parties un e-book ou même un billet de blog suffisamment long, que vous enverrez à votre liste sur quelques jours ou quelques semaines.

Si la création d’une série d’e-mails vous intéresse, suivez le guide d’Aweber relatif à la réutilisation d’un contenu dans une série d’e-mails.

E-books

Ah, les e-books… Une des merveilles d’Internet.

Leur création est (relativement) simple et leur durée de vie quasiment illimitée. Si vous créez un e-book basé sur du contenu indémodable, sachez qu’il profitera éternellement à votre entreprise.

repupose-content-ebook-download-button-620x258

J’aime particulièrement publier un billet de blog dans l’idée d’en faire un e-book par la suite. Mais je reviendrai sur ce point dans la section « Et ensuite ? » de ce guide.

Pour l’instant, contentez-vous de choisir des contenus à réutiliser dans un e-book. Une fois votre choix fait, veillez à développer votre contenu et à le retravailler (copier-coller interdit).

Vous pouvez utiliser Word, Pages ou Google Docs. À titre personnel, je préfère PowerPoint, car je peux ajouter et organiser mes images, et créer un modèle pour chaque page.

Vous pouvez également utiliser le modèle d’e-book de Canva pour créer votre page de couverture. Ce logiciel est plutôt génial, vous ne trouvez pas ?

repurpose-content-canva-ebook-template-620x257

Communautés de contenu

Si elles ne constituent pas véritablement une réutilisation du contenu, les communautés de contenu sont un bon moyen de toucher un nouveau public.

Une communauté de contenu est une plateforme sur laquelle les internautes se rendent pour trouver du contenu lié à leurs centres d’intérêt.
Pour publier du contenu sur ce type de plateforme, il vous suffit de fournir un lien vers votre article, accompagné d’un résumé.

Par exemple, Inbound.org vous permet de partager des articles traitant du marketing :

repupose-content-content-community-example-inbound-620x489

Voici quelques autres communautés de contenu, gratuites et payantes :

  • Blog Engage
  • BizSugar
  • Triberr
  • TribePro

Magazines et publications en ligne

Vous n’avez probablement jamais pensé à réutiliser votre contenu dans un magazine en ligne. En tout cas, cette idée ne m’était jamais venue à l’esprit.

Pourtant, il s’agit d’un moyen efficace pour étendre votre portée digitale et toucher un public qui ne vous connaissait pas jusqu’alors.

Lorsque vous envoyez votre contenu sur une publication en ligne, il se transforme en magazine digital. Cool, non ?

Voici par exemple un e-book que j’ai mis en ligne sur Issuu :

repupose-content-online-publication-example-620x355

Le service propose un forfait gratuit, mais comme vous l’avez probablement deviné, il est très limité. Le point le plus frustrant de ce forfait gratuit réside dans la désactivation des liens contenus dans le document. Le forfait Premium coûte 35 $ par mois.

Autres publications :

  • Scribd
  • Yumpo
  • Joomag
  • Flippingbook

Contenu additionnel

Enfin, n’oublions pas les contenus additionnels.

Un contenu additionnel est un contenu que vous offrez aux membres de votre public en échange de leurs adresses e-mail. Il peut s’agir d’un pense-bête, d’un modèle ou d’un guide. Attention, ne confondez pas cette technique avec le contenu généraliste accessible en échange d’une adresse e-mail. Ici, le contenu en question est propre à la publication que votre visiteur est en train de lire.

Par exemple, si vous avez rédigé un billet de blog répertoriant 10 étapes permettant de développer votre liste de diffusion, vous pouvez inclure un contenu additionnel sous la forme d’une liste de vérification qui aide le lecteur à effectuer chacune des étapes mentionnées.

J’apprécie particulièrement ce type de contenu, car il est très efficace pour obtenir des leads. Il s’agit d’une stratégie très pertinente, qui constitue une nouvelle étape évidente dans le parcours du lecteur.

Pour réutiliser votre contenu sous forme de contenu additionnel, transformez simplement votre billet en pense-bête ou modèle.

Une fois que cela est fait, mettez-le en ligne sur votre système de gestion de contenus (WordPress, par exemple) et utilisez un client de messagerie (comme MailChimp) pour créer un formulaire d’inscription.

Si vous avez besoin d’aide pour créer le contenu additionnel et configurer la gestion des e-mails, je vous conseille ce guide détaillé sur la création de contenu additionnel, rédigé par mes soins.

 repupose-content-content-upgrade-example-620x387

Conseil de pro : pour obtenir davantage d’inscriptions, placez le contenu additionnel avant même le début de votre article, comme le montre l’image de mon billet de blog ci-dessus.

Et ensuite ?

Eh bien, ce fut long ! Merci de m’avoir lu jusqu’au bout, j’espère que cet article vous sera utile.

Maintenant que vous comprenez l’intérêt de la réutilisation du contenu et savez comment procéder, vous devez créer du contenu en pensant à sa réutilisation.

La réutilisation d’un contenu sur différents supports peut s’avérer complexe si vous choisissez vos contenus existants plus ou moins aléatoirement. Simplifiez-vous la tâche à l’avenir en pensant à la réutilisation du contenu que vous créez.

Erika Heald (@SFerika), responsable éditoriale de Spin Sucks, m’a ainsi expliqué : « Le meilleur moyen de s’assurer que le contenu que vous créez pourra être réutilisé est de prévoir cette réutilisation dès le début et de travailler sur les éléments supplémentaires qu’elle contiendra en parallèle. Je demande également aux créateurs de chaque contenu original de rédiger des ressources pour les médias sociaux. Ils ont consacré tellement de temps au contenu qu’il est généralement plus rapide de leur demander trois variantes de tweets sur le sujet que de confier cette tâche à un responsable des médias sociaux. »

Les types d’articles suivants peuvent être réutilisés très facilement :

  • Avis d’experts
  • Listes
  • Procédures détaillées
  • FAQ intéressantes
  • Actualités du secteur

La prochaine fois que vous réfléchirez à des sujets de billets, pensez à déterminer comment utiliser le contenu sous différents formats. Notez toutes les présentations possibles pour votre contenu, puis lancez-vous.

Faites des recherches, créez votre contenu, assurez sa promotion, réutilisez-le, puis assurez la promotion de ce nouveau contenu. Ces étapes vous permettront d’exploiter le plein potentiel du contenu sur lequel vous avez travaillé si durement.

Que le contenu que vous partagez soit réutilisé ou inédit, exploitez son plein potentiel avec Hootsuite.

Programmez vos publications, interagissez avec vos abonnés et mesurez l’impact de vos actions.

Essayez notre service gratuitement dès aujourd’hui.

En savoir plus