LA tendance digitale

Paroles d’Experts #7 — LA tendance digitale de l’année

Accueil   /   Social
February 15, 2017

En ce début d’année, plusieurs prédictions ont été annoncées quant aux tendances digitales qui marqueront les entreprises en 2017. Ryan Holmes, fondateur et CEO d’Hootsuite a insisté sur 5 points essentiels à observer cette année dans le paysage des médias sociaux. Pour la première Parole d’Expert de l’année, nous avons eu l’opportunité de recueillir les avis de cinq spécialistes du marketing digital sur le sujet. Chacun d’entre eux a accepté de partager son point de vue sur la question :

Selon vous, quelle est, dans le digital, LA tendance majeure qui marquera la vie des entreprises en 2017 ?

#1 – La culture digitale

“Adopter, intégrer, changer de culture est long et compliqué, c’est un travail humble et compliqué qui touche à la première ressources des entreprises : les collaborateurs.

Jusqu’alors, la majorité des entreprises et notamment des grandes entreprises ont envisagé le digital sur le biais de l’expertise (C’est un métier que nous ne comprenons pas donc embauchons des gens compétents et faisons confiance à des prestataires qui se revendiquent compétents.) et de la technologie (plus d’outils, les sites, le mobile, les objets connectés…). Chez The Persuaders, nous aimons parler de mindset digital. Etre un acteur du digital et savoir l’intégrer dans ses métiers, c’est avoir le mindset qui va avec. Quand je parle de CULTURE DIGITALE, on ne demande pas de savoir quand a été créé Internet, qui est le fondateur de Facebook, ou connaitre les derniers chiffres d’audience de Instagram ou de Twitter. Ce n’est pas la question, ça ne devrait pas être question. Sauf que bien souvent, la volonté de former ses collaborateurs au digital passe par ce genre de contenus réalisés par de pseudo experts qui sont des articles théoriques qui ne permettent à aucun moment d’avoir le mindset digital.

Avoir et diffuser une CULTURE DIGITALE en interne dans son entreprise, c’est, certes, comprendre ce qu’est le Digital aujourd’hui en 2017 mais surtout quelles sont les tendances lourdes qui impactent le client, nos usages, les entreprises, que cela touche aux processus, aux produits, au business model. A l’heure où beaucoup d’entreprises ont peur de l’ubérisation (elles ont effectivement plus souvent peur de la disruption en y voyant les risques et moins les opportunités), elles adoptent une stratégie défensive basée sur des rachats, des partenariats ou sur la désignation d’un général en interne que l’on nommera Chief Digital Officer. Le Digital est l’évolution naturelle de tous nos usages en tant que client (s’informer, acheter, échanger, …) si je ne prends que cette dimension… et doit donc être l’évolution naturelle des entreprises. Pour se digitaliser, on ne le fait pas au travers de quelques hommes ou par croissance externe, cela doit être d’abord une prise de conscience forte, et une volonté (toute aussi forte) d’embarquer l’entreprise dans sa globalité dans cette transformation.”

Cédric DENIAUD | @cdeniaud

Fondateur et Directeur Général du cabinet conseil Internet, The Persuaders, spécialisé dans l’accompagnement des entreprises dans leur transformation digitale

#2 – Le bouche à oreille

“Le paysage des médias sociaux est en plein bouleversement, j’ai eu l’occasion de le décrire dans un article publié sur le blog français de HootSuite où je détaille 5 tendances de ce paysage changeant. Changeant est même un euphémisme car les médias sociaux sont soumis à une triple pression :

1) La concentration des plateformes qui pose la question de la survie de certaines d’entre elles et reconfigure les rapports de force sur fond de financiarisation

2) La pression politique avec l’accaparement de certains outils par la propagande qui pose la question, peu posée, de la place et l’objet des médias sociaux

3) La pression publicitaire qui tend aussi à changer la nature des médias sociaux (pour ne pas dire “dénaturer”).

Beaucoup de clients sont de plus en plus attirés par une approche alternative au point 3, combinant à la fois tradition et modernité (donc indépendante des outils et éternelle).

La nécessité de l’interaction avec les utilisateurs sur les médias sociaux (on parle d’ “engagement”, un terme anglais et pluri-sémantique donc difficile à définir) est un concept souvent invoqué et rarement compris. La plupart des entreprises ont en effet du mal à admettre que les utilisateurs, employés, clients ou le public en général, parlent des marques sur leurs pages plutôt celles des marques. Les entreprises perçoivent encore trop les médias sociaux comme un moyen de diffuser de manière descendante leurs propres ressources sur le Web et non comme un outil de bouche-à-oreille. Pour autant, la situation évolue. Un nombre croissant d’entreprises s’intéresser au marketing dit “inbound”. Les entreprises du B2B semblent étrangement plus avancées sur ce point. Cela peut expliquer que peu d’entre elles ont les moyens d’investir dans la publicité. Ainsi le contenu généré par les utilisateurs et le bouche-à-oreille constituent pour elles des alternatives crédibles. Par ailleurs, le marketing entrant (si vous me permettez cette traduction) rend possible la génération de nombreux leads, en particulier lorsqu’il est associé au marketing.

Voilà pourquoi je vois cette tendance comme LA tendance de 2017 mais aussi au-delà.”

Yann Gourvennec | @ygourven

Fondateur et Directeur Général de Visionary Marketing, devenu une agence de Web Marketing en 2014

#3 – L’influence

“Cette tendance n’est pas nouvelle, mais elle se renforce chaque année et va perdurer de plus en plus : c’est la bataille pour l’attention. Avec une infobésité liée à la multiplication des contenus qui s’accroit de manière exponentielle, il y a divers types de réponses. La réponse peut être technologique avec par exemple de l’immersif via la réalité virtuelle (VR) qui favorise les approches storytelling et de par son mode de fonctionnement impose une attention à 100%. Autre réponse, toujours technologique, la conquête de nouveaux territoires d’expression sur les chats ou la reproduction de ce même territoire comme l’application Quartz, sous forme de chat et qui reprend des codes de communication décalés comme les gifs animées.

Cependant, je voudrais plutôt développer ce qui pour moi est une des principales clefs pour gagner cette bataille de l’attention, car au final les technologies ne sont que des moyens. Cette approche pour gagner l’attention de votre audience repose sur 2 piliers : créativité et influence.

Concept polysémique, la créativité, quel que soit le format idée, texte, video, image…, incarne ce qui va attirer votre attention, vous faire rester suffisamment longtemps pour apprécier un contenu et vous donner envie d’interagir avec, de part l’émotion (positive ou négative) qu’il génère.

L’influence va répondre au fait que de plus en plus de gens sont lassés des messages types de communicants ou des publicités. Dans le même temps, il existe un filtre humain pour vos contenus qui repose sur la confiance, donc l’influence (encore plus sur les médias sociaux). Cela peut-être votre réseau proche, mais aussi des gens, qu’on catégorise d’influenceurs, qui vont « pousser » des contenus et vous amener à interagir. Ceci est encore plus vrai avec la génération milléniale qui fonctionne encore plus de manière communautaire. Par conséquent votre attention va aussi se focaliser sur ces « recommandations » pour consommer ces contenus.

Elle l’a toujours été, et le sera plus de plus avec le digital, la bataille de l’attention est LA tendance de 2017 et les années avenir pour les entreprises.”

Anthony PONCIER | @aponcier

Directeur Europe Social Business et Transformation Digital chez MSLGROUP. Directeur associé chez Publicis Consultants

#4 – Innovation comme incantation

“Je ne sais pas si c’est parce que j’ai commencé l’année au Consumer Electronics Show 2017, mais il me semble évident que la tendance de cette année, permanente mais éthérée, c’est l’innovation.

Si l’on dit d’Amazon qu’elle fait partie des grands gagnants de ce CES 2017, sans y avoir officiellement participé, c’est que l’entreprise de Jeff Bezos réussit mieux qu’aucune autre à s’imposer de manière incontournable à la croisée des chemins des nouveaux produits et services qui transforment le monde.

Et pourtant, cette société est « processée » comme aucune autre tout en étant dépendante de la « data » comme tout le monde ; mais Amazon fait preuve d’une envie d’expérimenter des choses sans pareille avec la prise de risque nécessaire à ce genre d’aventure.

Dans le monde de l’innovation, la perfection n’existe pas, mais encore faut-il l’accepter. Les nouvelles idées peuvent émerger n’importe où dans l’entreprise et par n’importe quel moyen.

Les Airbnb, les Uber, les Snapchat, les Slack ou Spotify sont nés il y a moins de 10 ans pour servir les nouveaux usages consacrés par les « millenials », mais ils couvrent in-fine les besoins de tout le monde. Ainsi et malgré les lugubres avènements du Brexit et de D. Trump, l’innovation se propage dans le monde entier comme la Chine qui l’intègre avec force et rapidité. La présence chinoise au CES 2017 n’était pas toujours très impressionnante mais on connaît la vigueur de projets comme Alibaba ou Tencent, et l’ensemble de leurs services comme Alipay ou WeChat. La Chine se construit un écosystème aussi impressionnant que celui de la Silicon Valley.

Etre innovant, c’est avoir le droit à la différence comme Snapchat qui regarde le monde autrement, délaissant le simple mur d’affichage aujourd’hui sans intérêt. C’est le droit d’avoir un projet dont la rentabilité n’est pas la seule finalité comme Pledge 1% qui cible des start-ups avec un message distinct.

Chez Valtech, l’innovation signifie poursuivre le développement de services pour nos clients et nous-mêmes. La puissance de ces services est invisible au commun des mortels mais elle est essentielle pour la réussite de projets structurants.”

Pascal MALOTTI | @pmalotti

Director et Conseil Marketing chez  Valtech

#5 – L’expérience utilisateur marketing

“Les pratiques réseaux sociaux mobiles (Instagram, Snapchat…) et dark social (messageries de pair à pair telles WhatsApp, Facebook Messenger, WeChat…) aujourd’hui dominantes font opérer une redéfinition des parcours clients, des persona, du SMO, des politiques ambassadeurs, des modes d’échange et de diffusion efficaces aussi bien en communication, digital marketing qu’en social selling. Nous entrons de plein pied dans l’ère du Marketing de l’Expérience Utilisateur (UXM).”

Jean-Luc RAYMOND | @jeanlucr

Consultant formateur en projets numériques citoyens et en stratégies numériques (réseaux sociaux…), Conférencier et Chargé de cours Universités

Isabelle Mathieu, experte en stratégie Social Media et fondatrice du blog emarketinglicious.fr livrera ses conseils pour adopter ces nouvelles tendances et les adapter au business de votre entreprise durant notre prochain webinar.

Tendance Digitale

Envie d’en savoir plus sur les tendances 2017?

Accédez au replay de notre webinar « Digital et Social Media – Quelles tendances & enjeux pour 2017? » en collaboration avec Isabelle Matthieu.

Accéder au replay