Categories: Stratégie

Algorithme Instagram : comment fonctionne-t-il en 2021 ? Comment en tirer le meilleur parti ?

Sur Instagram, c’est un algorithme qui choisit quelles publications les utilisateurs voient dès qu’ils ouvrent leur fil d’actualité. Ci-dessous, nous allons vous expliquer le fonctionnement de cet algorithme, afin que vous puissiez augmenter les chances que les utilisateurs voient votre contenu pendant les 27 minutes qu’ils passent chaque jour sur l’application. (Cette information date de 2019, car les données officielles d’utilisation pour 2020 ne sont pas encore disponibles. Cependant, il y a de fortes chances pour que la crise du coronavirus ait entraîné une hausse de l’utilisation d’Instagram.)

En ces temps incertains, les utilisateurs sont distraits et les marques doivent redoubler d’efforts. La concurrence est rude : 75 % des entreprises américaines menaient des initiatives marketing sur Instagram en 2020, et 90 % des comptes sont abonnés à au moins une entreprise.

Pour compliquer la situation, la façon dont vos publications sont classées évolue en permanence, puisque l’algorithme Instagram s’appuie sur l’apprentissage automatique.

Nous avons regroupé ici les toutes dernières informations utiles pour optimiser votre stratégie sur la plateforme et développer vos relations avec votre public. En bref, voici tout ce qu’il faut savoir pour tirer le meilleur parti de l’algorithme d’Instagram.

Fonctionnement de l’algorithme d’Instagram

Depuis qu’Instagram a mis fin à l’affichage des publications par ordre chronologique inversé en 2016, le fil d’actualité de tous les utilisateurs de la plateforme est régi par l’algorithme.

D’après le compte Instagram officiel @creators, cette nouvelle organisation a permis d’améliorer l’expérience utilisateur (ce qu’il faut comprendre de cette publication, c’est qu’Instagram en a assez que les utilisateurs lui demandent de repasser à l’ancienne version).

Source : @creators

Quels sont les facteurs pris en compte par l’algorithme ? Quelles stratégies les marques peuvent-elles adopter pour apparaître en haut du fil d’actualité de leurs followers ? Comment trouver une place dans la rubrique Explorer ?)

L’algorithme d’Instagram s’appuie sur trois signaux de classement principaux.

Les trois principaux signaux de classement Instagram

Relations

Plutôt que de pousser les utilisateurs à faire défiler frénétiquement leur fil d’actualité, Instagram s’intéresse de plus en plus à la qualité du temps passé sur l’application. Pour ce faire, l’algorithme remonte les publications des comptes avec lesquelles les utilisateurs sont habitués à interagir, ce qui doit encourager les marques et les créateurs à échanger avec leur communauté.

Messages directs, identifications dans les publications, commentaires réguliers… ces interactions révèlent une relation étroite entre deux comptes, tout comme les mentions J’aime, les partages et les vues.

Intérêt

Si, par le passé, un utilisateur a apprécié certains types de publications, l’algorithme a plus de chances de lui montrer à nouveau ce genre de contenus.

Par exemple, si un utilisateur interagit majoritairement avec des comptes professionnels ou vérifiés, il est plus susceptible de voir des publications venant de ce type de compte. De la même manière, s’il regarde beaucoup de vidéos, il aura plus de chances de voir vos vidéos.

Autrement dit, les utilisateurs qui interagissent avec des publications semblables aux vôtres ont plus de chances de voir vos contenus, puisque l’algorithme tente de leur montrer ce qu’ils veulent voir.

Récence

Les publications les plus récentes ont de meilleures chances d’apparaître en haut du fil d’actualité, c’est pourquoi vous devez vous efforcer de publier vos contenus quand votre audience est en ligne. (Nous en reparlerons plus tard)

Autres facteurs qui jouent sur le fil d’actualité des utilisateurs Instagram :

  • Fréquence d’utilisation : l’algorithme affiche les publications les plus populaires depuis la dernière fois que l’utilisateur a ouvert l’application. Ainsi, les utilisateurs qui n’accèdent pas souvent à Instagram ne verront la publication de votre marque que si celle-ci se distingue par un engouement intense des autres utilisateurs. (Pour information, sachez que 42 % des utilisateurs Instagram accèdent à la plateforme plusieurs fois par jour.)
  • Durée de la session : de la même façon, un utilisateur qui fait défiler son fil d’actualité pendant 45 minutes verra plus de publications (y compris celles qui enregistrent de moins bons résultats) qu’un utilisateur qui ne passe que 5 minutes à regarder les posts les plus populaires.
  • Nombre de comptes suivis : une personne qui suit des milliers de comptes ne verra pas chacune des publications de ses proches ou de son artiste préféré. En revanche, un utilisateur qui ne suit que quelques centaines de personnes a plus de chances de voir les publications de chacune d’entre elles.

En attendant, pas d’inquiétude : non, vous n’êtes pas défavorisé par votre compte professionnel Instagram, et non, vous n’aurez pas subitement plus de succès en passant à un compte créateur.)

Huit conseils pour tirer parti de l’algorithme Instagram

Vous trouverez ci-dessous les bonnes pratiques à suivre pour optimiser votre stratégie Instagram au regard de ces informations.

1. Publiez du contenu régulièrement

Pour tirer le meilleur parti de l’algorithme d’Instagram, vous devez commencer par nouer des liens avec votre audience. Et, puisqu’il est plus facile de jouer sur la quantité que sur la qualité (voir le conseil n°6), vous devez en premier lieu mettre au point un calendrier de contenu digital pour tenir vos délais.

Que veut-on dire par « régulièrement » sur Instagram ? Tout dépend de votre marque. Si vous venez de vous lancer, adoptez un rythme que vous et votre équipe pourrez tenir à long terme.

Si vous bombardez vos followers de publications (mettons, six stories, trois publications et une vidéo IGTV par jour), vous créez un certain niveau d’attente. Pouvez-vous tenir le rythme ? Si oui, pendant combien de temps ? Un mois, un an, une éternité ?

(Si vous en êtes capable, bravo à vous. N’hésitez pas à consulter cet article sur la programmation de publications Instagram, vous en aurez sûrement bien besoin.)

La fréquence de publication et les formats choisis par une marque dépendent généralement de ses ressources. Le plus important est de publier des contenus dont vous êtes satisfait(e) et de respecter un calendrier fixe.

2. Surveillez vos données d’analyse

Sans surprise, l’une des meilleures façons de recueillir des informations sur l’opinion de votre public et sur la façon dont l’algorithme perçoit votre marque consiste à analyser vos données Instagram.

Quelles publications plaisent le plus à votre public ? Vos followers préfèrent-ils les vidéos ou les photos ? Quelle part de trafic est issue des hashtags ? Pouvez-vous publier à nouveau des contenus du même acabit, ou des variantes sur le même thème ? Vos données d’analyse lèveront le voile sur ce qui vous réussit, mais c’est à vous de découvrir comment surfer sur la vague.

Si vous avez un compte professionnel, jetez un œil aux analyses intégrées à Instagram. Vous pourrez par la même occasion découvrir quand votre public est en ligne et retrouver des informations démographiques et géographiques générales sur vos followers.

Voici un bref tutoriel pour apprendre à utiliser Instagram Insights :

3. Remaniez, réutilisez et republiez vos contenus les plus performants

Une fois que vous avez adopté un calendrier de contenu et précisément identifié les attentes de votre public, il vous reste à trouver ou créer suffisamment de contenu pour alimenter la machine : plus facile à dire qu’à faire.

Le recyclage et le remaniement de vos contenus éprouvés ont deux avantages : petit un, vous savez déjà que l’algorithme les met en avant, et petit deux, vous gagnez un temps précieux.

Source : @fictionalmeg

Voici quelques idées simplissimes pour exploiter au maximum vos ressources visuelles :

  • créer des gifs ou des images à partir d’une vidéo ;
  • créer un diaporama ou un carrousel à partir d’une série de photos ;
  • utiliser plusieurs images d’une même séance photo à différentes fins (par exemple, pour adopter une ambiance graphique le temps d’une semaine comme dans l’exemple ci-dessus) ;
  • suivre la tendance #throwbackthursday ;
  • modifier des images et les publier sous la forme de stories ;

En bref : laissez libre cours à votre créativité.

4. Tirez parti du contenu généré par les utilisateurs pour remercier votre public d’avoir parlé de vous

Le terme « contenu généré par les utilisateurs » est plutôt vaste, en voici donc une définition : il s’agit du contenu que des utilisateurs publient à propos de votre marque sur Instagram, sans rétribution, par simple enthousiasme. Il faudra peut-être que vous les poussiez un peu, mais pas forcément.

Cette stratégie a des avantages indéniables vis-à-vis de l’algorithme. Plus votre public interagit avec votre compte (en vous identifiant, en vous répondant, en vous envoyant un message direct, etc.), plus l’algorithme a de chances de remarquer votre relation mutuelle et de montrer vos publications à votre public en retour.

L’objectif pour vous : stimuler la fidélité et l’enthousiasme des internautes pour les encourager à vous soutenir et à vous promouvoir. Vous proposez un produit B2C ? Ce dernier peut même faire tout le travail pour vous, si vos clients en sont satisfaits. Sinon, il vous faudra trouver des façons d’encourager indirectement les utilisateurs à vanter vos mérites.

Bien sûr, vous pouvez tout simplement recruter des ambassadeurs, comme le prouve Soylent dans l’exemple ci-dessous.



Il existe de nombreuses façons de remercier les fans pour leur enthousiasme. Souvent, il suffit de republier leur contenu auprès de vos abonnés pour les conquérir corps et âme (et par la même occasion, étoffer votre calendrier de contenu).

Sinon, pourquoi ne pas lancer un concours Instagram et offrir des prix aux utilisateurs qui vous font de la publicité ?

Conseil de pro : évitez de republier tout ce que vous envoie votre audience. Sélectionnez les meilleures publications et, si possible, rapprochez-les de l’identité visuelle de votre marque. Gardez à l’esprit que si vous vous contentez de republier la story d’un autre utilisateur, celle-ci ne sera pas mise en avant dans la rubrique Explorer. Pensez donc à faire preuve de créativité et à rester en accord avec votre image de marque.

5. Collaborez avec des personnes qui partagent votre point de vue

Nous n’entrerons pas dans les détails du marketing d’influence sur Instagram, mais sachez que la collaboration avec un instagrameur dont le public est complémentaire au vôtre constitue l’une des meilleures façons d’augmenter votre portée naturelle tout en élargissant l’horizon de vos followers en leur proposant un contenu légèrement différent mais toujours pertinent.

Résultat : si cette collaboration plaît autant à votre public qu’à vous, il y a des chances pour que l’algorithme favorise encore plus vos contenus.

Squarespace, par exemple, collabore fréquemment avec ses clients. En rendant hommage à vos relations (professionnelles ou autres), vous démontrez sincèrement à vos abonnés les valeurs de votre marque.

Bien sûr, Squarespace est tout aussi susceptible de sortir le grand jeu et de « collaborer avec » (comprenez : rémunérer) une célébrité comme Winona Rider dans le cadre d’une campagne de grande envergure. Il s’agit évidemment de dépenses publicitaires qui dépassent les confins d’Instagram, mais si votre budget vous permet de créer une publicité pour le Superbowl, retournez au point numéro 3 et assurez-vous que vos séquences en coulisses sont également optimisés pour Instagram.

6. Entretenez des relations de qualité à l’ancienne

C’est vrai, le nombre de likes a disparu d’Instagram (sans doute parce que quelqu’un a regardé ce fameux épisode de Black Mirror). Mais si l’inquiétude d’Adam Mosseri, responsable d’Instagram, est sincère au sujet de « l’utilisation problématique et du risque de solitude » qui entourent la plateforme, il y a de fortes chances que l’algorithme recherche la même sincérité dans les relations sur le réseau.

Les marques ont donc tout intérêt à favoriser les attentions qui comptent aux yeux des internautes (contact humain, esprit chaleureux) comme si l’algorithme les prenait aussi en compte. Étant donné la vitesse à laquelle évolue l’algorithme, cela pourrait bien arriver dans un futur proche…

Mais que veut dire « à l’ancienne » dans notre contexte ? L’idée principale consiste à ne pas prendre de raccourcis. Voici quelques bonnes pratiques à adopter :

  • Posez des questions, mais uniquement si les réponses vous intéressent (ainsi, quand vous rédigez vos légendes, éloignez-vous autant que possible de « l’appel à l’engagement artificiel »).
  • Accueillez les messages directs à bras ouverts (l’algorithme les prend en compte lorsqu’il évalue votre relation avec les autres comptes), mais ne tolérez bien sûr aucun message abusif.
  • Répondez rapidement aux commentaires (si rien ne semble prouver que l’algorithme se soucie de la rapidité de vos réponses, sachez que vous impressionnerez non seulement votre interlocuteur, mais aussi tous les utilisateurs qui voient votre message).
  • Aimez et commentez les publications d’autres comptes (ne vous contentez pas de diffuser votre propre contenu, surtout si vous souhaitez développer votre base d’abonnés).

Conseil de pro :N’achetez pas de mentions J’aime, n’achetez pas d’abonnés et ne vous laissez pas avoir par les pods d’engagement. L’algorithme et, plus important encore, vos vrais abonnés voient clair dans votre jeu.

Source : @creators

7. Utilisez correctement les hashtags

Sur Instagram, les hashtags font partie intégrante de toute stratégie de mise en avant du contenu, en le montrant aux personnes les plus susceptibles d’interagir avec lui. Ils permettent de créer un cercle vertueux dans lequel, à mesure où votre publication gagne en traction, l’algorithme fera en sorte qu’elle soit vue par davantage de monde.

En revanche, utilisez-les avec modération et de façon judicieuse au risque de voir pencher la balance de l’algorithme Instagram en votre défaveur.

Nous vous conseillons donc de faire preuve d’honnêteté : utilisez les hashtags pertinents pour votre marque, votre secteur et votre public.

En effet, si vous induisez les internautes en erreur, vous courez le risque d’être fiché(e) pour avoir utilisé des hashtags trompeurs. Fiché par qui ? Vous l’avez deviné : l’algorithme.

Pour un tour d’horizon des bonnes pratiques en matière de hashtags sur Instagram, consultez notre guide complet.

8. Publiez au moment opportun

Pour finir, le conseil le plus simple de tous : l’algorithme d’Instagram privilégie les publications récentes, alors veillez à les publier lorsque votre public est en ligne. Tout simplement.

Et si vous vous demandez quel est le meilleur moment pour publier sur Instagram, nous vous détaillons tout, secteur par secteur.

Cela dit, le meilleur moyen reste encore de consulter les habitudes de votre public et d’utiliser un programmateur de contenu pour Instagram afin que tous vos posts soient publiés au moment où vos abonnés sont le plus attentifs.

Passez moins de temps à gérer votre présence sur Instagram : avec Hootsuite, programmez et postez vos publications, développez votre public et surveillez vos performances à l’aide d’analyses simples et intuitives. Profitez d’un essai gratuit dès aujourd’hui. 

En savoir plus

Créez, analysez et planifiez facilement vos posts Instagram avec Hootsuite. Gagnez du temps et obtenez des résultats.

Essayez notre plateforme gratuitement
Published by
Paige Cooper